Ingrédients des aliments pour chiens Happy Dog : viande fraîche, carottes, brocoli, pommes de terre, œuf

Les ingrédients Happy Dog

Quels ingrédients contenus dans les aliments sont réellement bénéfiques pour votre chien, qu'est-ce qui est facilement digestible pour lui et qu'est-ce qui ne l'est pas ?

Vous vous posez peut-être ces questions et d'autres semblables et vous avez des doutes quant aux ingrédients des aliments pour chiens. Vous trouverez ici toutes les informations sur les ingrédients contenus dans les aliments pour chiens.

Un chien est assis dans un haut champ de céréales

Céréales - bonnes ou mauvaises pour les chiens ?

Vous avez peut-être entendu ou lu que les céréales sont nocives pour les chiens. D'un point de vue scientifique, cependant, il n'y a aucune raison de diaboliser les céréales et les glucides qu'elles contiennent. L'explication réside dans l'histoire évolutive du loup au chien : Au cours de dizaines de milliers d'années, les chiens se sont adaptés de manière idéale à leur vie auprès de nous. Sa capacité à digérer les glucides tels que l'amidon s'est également considérablement améliorée.

Quand utiliser une alimentation sans céréales ?

L'enzyme digestive qui digère l'amidon est plus de 7 fois plus active chez le chien que chez le loup. Les chercheurs ont également trouvé de nombreuses autres preuves de la capacité des chiens à assimiler les glucides. On peut donc affirmer aujourd'hui que les céréales et autres glucides ne sont pas globalement inappropriés pour l'alimentation d'un chien.
La décision de donner ou non des aliments à base de céréales à un chien dépend plutôt de la tolérance individuelle, c'est-à-dire qu'un aliment sans céréales n'est un must que pour les chiens présentant une intolérance ou des allergies avérées - ce qui est beaucoup plus rare que beaucoup ne le pensent.

Aliments sans céréales

Toutefois, si votre chien est intolérant à de nombreuses céréales, vous pouvez facilement les éviter avec nos recettes sans céréales telles que

Viande crue sur planche de bois

Teneur en viande - un terme inexact

Les protéines sont un matériau de construction essentiel pour le corps du chien. Les chiens utilisent la viande comme source essentielle de protéines dans leur alimentation. Cependant, le terme “teneur en viande” n'est ni protégé ni défini scientifiquement. Vous pouvez le comparer avec le terme “léger”, que nous, les humains, trouvons sur de nombreux produits. Une déclaration sérieuse sur les aliments définit la « teneur en viande » comme Teneur en protéines animales par rapport à la teneur totale en protéines.
Qu'en est-il de la “teneur en viande” des aliments secs Happy Dog ? Selon la recette et le domaine d'utilisation, le “pourcentage de protéines animales par rapport aux protéines totales” des variétés Happy Dog se situe entre 70 et 80 %. Dans nos formules spéciales, la proportion de protéines animales peut différer afin de répondre aux besoins spécifiques auxquels répondent les différents aliments spéciaux.

Par ailleurs : Non seulement la proportion de protéines dans les aliments pour animaux de compagnie est importante, mais aussi la diversité, car toutes les protéines ne sont pas identiques. Les protéines sont en effet composées d'éléments constitutifs individuels mais différents, les acides aminés. Certains acides aminés sont essentiels pour les carnivores, cela dépend donc du bon mélange. Une alimentation équilibrée est donc aussi la base pour votre chien afin de prévenir toute carence, assurer ses performances et pour qu'il puisse vieillir en bonne santé.

Désignation des sources de protéines animales

Il existe des dispositions légales concernant la dénomination des matières premières d'origine animale d'animaux à sang chaud. Ce qu’on appelait autrefois la “farine de viande de volaille” doit maintenant être désignée comme «farine de volaille» ou, alternativement, comme “protéines de volaille”. C’est toujours une matière première de haute qualité qui doit résister aux mêmes tests alimentaires que les autres aliments d’origine animale.

La mélasse de betterave n’est pas un sucre caché

La pulpe de mélasse de betterave reste de la pulpe de betterave sucrière après l'avoir débarrassée du sucre cristallisé et du sirop de sucre. Ce qui subsiste, ce sont les composants fibreux de la betterave sucrière. Nous utilisons de la pulpe de betterave mélassée dans nos aliments pour animaux de compagnie, “désucrés” et en même temps très riches en fibres brutes, qui représentent des fibres importantes. Celles-ci présentent de nombreux avantages pour la santé : Elles sont indispensables à la santé intestinale de votre animal et peuvent même, en cas d'urgence, fixer les toxines bactériennes des agents pathogènes intestinaux. La pulpe de betterave mélassée n'est donc pas sucrée, ne fait pas grossir et ne sert pas d'exhausteur de goût.
Saviez-vous que la pulpe de betterave mélassée utilisée dans les aliments pour animaux de compagnie ne contient que des traces de sucre si minimes que cette pulpe de betterave mélassée se trouve même dans les aliments pour diabétiques ?
Et qu’un chien pesant 20 kg avec une ration quotidienne de 250 g de nourriture ne consomme que 0,5 g de sucre ? À titre de comparaison : Même une pièce d’un cent de 2 g pèse encore 4 fois plus.

Qu’est-ce que la cellulose ?

La cellulose est une source de fibres brutes très pure et bien tolérée, provenant du bois originellement. Mais quelle est la fonction de la cellulose dans les aliments pour chiens ? En nutrition animale, cette fibre brute est utilisée, par exemple, pour obtenir un bon effet de satiété ou pour stabiliser la consistance des matières fécales chez les animaux sensibles.

La cellulose est donc souvent incluse spécifiquement dans les recettes visant à la réduction du poids, par exemple, ainsi que dans les aliments pour chiots ou pour seniors à quatre pattes. Vous vous demandez toujours pourquoi la cellulose se trouve dans les aliments ? Il y a une bonne raison à cela, car dans les quantités requises des recettes, d’autres sources de fibres brutes entraîneraient un volume significativement plus élevé de matières fécales et une augmentation des flatulences.

Un Labrador affamé reçoit de la nourriture